Testez vos connaissances

Pour participer à notre quiz,
merci de renseigner :

*Champ obligatoire

Question n°1

Question : 1 sur 5Réponse : 1 sur 5

Qu’est ce qui peut permettre de renforcer la résistance des vaches laitières ?

Valider

réponse

Les conditions d’élevage des animaux (alimentation, logement, environnement, tarissement..) peuvent favoriser la production de radicaux libres, qui vient submerger la production endogène d’antioxydants.

L’animal se trouve dans la situation de STRESS OXYDATIF, qui vient affecter le système de défenses immunitaires.

Question n°2

Question : 2 sur 5Réponse : 2 sur 5

Qu’est ce que le système de défense immunitaire ?

Valider

réponse

Le système immunitaire est formé par 2 lignes de défenses : le système non spécifique ou inné, et le système spécifique ou acquis.

Le système inné est constitué, dès la naissance, par la peau, les muqueuses, le sébum et la flore commensale, puis par les ganglions qui sécrètent des cellules phagocytaires (neutrophiles, macrophages…).

Cette barrière est une sorte d’armure qui peut être entretenue et renforcée grâce à certains additifs (vitamines A, E, C, oligo-éléments, cuivre, zinc…).

Le système acquis se constitue et se renforce pendant toute la vie de l’animal au fur et à mesure que son organisme est confronté à des infections. Il est constitué par les lymphocytes B et T qui circulent dans le sang et la lymphe. En présence d’un pathogène de type viral, bactérien, mycologique ou parasitaire, une réaction de défense, d’identification et de mise en mémoire est mise en place et régulée par les cytokines.

Question n°3

Question : 3 sur 5Réponse : 3 sur 5

L’animal est en stress oxydatif lorsque :

Valider

réponse

Au repos, toutes les cellules produisent, via le métabolisme, des oxydants appelés Espèces Réactives à l’Oxygène (EROs) ou radicaux libres qui sont ensuite neutralisés par les antioxydants endogènes. Ils sont utiles pour la production d’énergie, la défense des cellules immunitaires et la détoxification des molécules.

Le stress oxydatif augmente le flux des EROs, ce qui a pour effet l’oxydation des constituants de l’organisme, des cellules, des protéines et de l’ADN.

Le stress oxydatif, c’est finalement « l’incapacité de l’organisme à se défendre contre l’agression des oxydants, suite à un déséquilibre lié soit à une production accrue d’EROs soit à une diminution de la capacité de défense antioxydante » (Helmut Sies, 1991).

La lutte contre une infection ou une inflammation est productrice d’EROs, qui viennent s’ajouter à la production normale liée à l’activité.

Cette surproduction crée un déséquilibre et vient affecter un grand nombre de fonctions de l’organisme en affaiblissant le système de défense immunitaire.

Question n°4

Question : 4 sur 5Réponse : 4 sur 5

Le stress oxydatif peut avoir des conséquence sur :

Valider

réponse

Les conséquences pour les animaux sont multiples et sont synthétisées dans la figure ci-dessous :

Question n°5

Question : 5 sur 5Réponse : 5 sur 5

Quel est l’intérêt d’apporter des antioxydants dans un minéral ?

Valider

réponse

Augmentation de la résistance au stress suite à l’évolution du statut antioxydant dans le sang

Augmentation de la résistance au stress suite à l’évolution du statut antioxydant dans le sang

Le statut antioxydant augmente de 9% après 4 semaines de minéralisation avec PhysiO Perfect.

limitation du risque inflammatoire

Avantages du complexe Phyto Protecteur

Renforcement de l’immunité

Le système immunitaire est formé par 2 lignes de défenses

1 – le système non spécifique ou inné :

Il est constitué par la peau, les muqueuses et les ganglions.

Cette barrière est une sorte d’armure qui peut être entretenue et renforcée grâce à certains additifs (vitamine A, E, C, cuivre, zinc etc…)

2 – le système spécifique ou acquis :

Il est constitué au cours de la vie L’immunité acquise se renforce avec la confrontation aux attaques pathogènes.

La gamme « minéral PhysiO » est calculée à la juste dose

Il est indispensable pour un efficacité antioxydante des minéraux PHYSIO enrichis en antioxydants de respecter la quantité recommandée soit :

300 g par vache et par jour pour le minéral complémentaire d’une ration dominante maïs : PhysiO Mun 4, PhysiO Mun Perfect 4.

200 g par vache et par jour pour le minéral complémentaire d’une ration dominante herbe: PhysiO Mun 8, PhysiO Mun Perfect 8.