Bien gérer la minéralisation des génisses
un capital lait pour demain

Jean-Marc BENOIST, Responsable Minéral

 

Vous accordez de l’importance à la minéralisation de vos vaches laitières et c’est tout à fait normal. Elles vous garantissent un capital lait. Cependant, il ne faut pas oublier la relève. Les génisses deviendront les vaches laitières de demain. Bien gérer leur minéralisation est par conséquent primordial.

La bonne minéralisation des génisses permet une croissance régulière, une facilité de mise à la reproduction et ainsi une gestion optimisée de l’âge au premier vêlage. Il faut également prendre en compte tous les facteurs influençant l’élevage de la génisse, à savoir l’environnement (ambiance, bâtiment), l’alimentation, le sanitaire… Tout ceci aura pour effet d’améliorer les conditions d’élevage pour des vaches laitières plus efficaces et plus productives.

La phase lactée : des aliments minéralisés en complément du lait

Dès la fin de la première semaine de vie, le veau doit avoir accès à un aliment solide. Cet aliment sera renouveler quotidiennement pour maintenir son appétence et sa fraîcheur. Il est recommandé de mettre à disposition de l’eau et de la fibre (paille ou foin fibreux) en quantité et qualité. Il est vivement conseillé d’utiliser des aliments de démarrage appétents et sécurisés comme les aliments de la gamme Nursy. Ces derniers sont des mélanges de matières premières très appétentes. Ils permettent d’apporter des sources d’énergie, d’azote variées et complémentaires pour une sécurité digestive optimale ainsi que les minéraux, vitamines et oligo-éléments nécessaires à la croissance. Cette phase lactée dure de 8 à 9 semaines. A son terme, il faut sevrer le veau de lait et ne lui mettre à disposition qu’une alimentation sèche.

 

Soutenir la croissance jusqu’à 6 mois

Tout retard pris à 6 mois ne se rattrape jamais ! Il est par conséquent impératif d’assurer une bonne croissance pendant cette période. Il faut veiller à respecter l’équilibre énergie/azote et surtout la minéralisation des génisses. En effet, les macro-éléments calcium, phosphore et magnésium sont stockés dans les os et contribuent à leurs solidités. Ils jouent un rôle de soutien du squelette.
Les besoins en macro-éléments des génisses (comme ceux en oligo-éléments et vitamines) diffèrent de ceux des vaches laitières. Un aliment minéral vaches laitières apporté aux génisses aura pour effet de déséquilibrer les apports journaliers en minéraux. C’est pourquoi il est indispensable d’apporter un minéral spécifique comme le minéral PhysiO JV INITIA.

 

Un aliment minéral adapté aux besoins spécifiques des génisses

PhysiO JV INITIA est destiné à complémenter les rations pour génisses du sevrage jusqu’à la 8ème semaine avant vêlage. De par sa formulation spécifique, il renforce le capital minéral du squelette, augmente le potentiel du système de défense naturelle et améliore la croissance des génisses (poids, périmètre thoracique et hauteur au garrot).

Les conséquences sont multiples : une bonne mise à la reproduction des génisses, une meilleure préparation au vêlage et une amélioration de la longévité des laitières.
PhysiO JV INITIA est de plus enrichi en extraits de plante qui protègent les génisses contre les mouches et insectes piqueurs, vecteurs de maladies.

 

Ajuster au mieux la complémentation minérale

Pour déterminer la quantité d’aliment minéral à apporter, il faut effectuer un calcul de ration avec le logiciel ALIPLAN, de manière à couvrir les besoins en phosphore, calcium, magnésium et sodium. La couverture des besoins en oligo-éléments et vitamines doit être vérifiée dans un second temps. Pour ajuster au mieux la complémentation minérale, une analyse en phosphore et calcium est souvent nécessaire sur les fourrages distribués, leurs teneurs étant très variables (type de fourrage, nature du sol, conditions de récolte…).

 


Enfin, il est aisé de complémenter les génisses à l’auge en incorporant l’aliment minéral à la ration distribuée. Cela devient plus difficile lorsque les génisses pâturent sur des parcelles éloignées de l’exploitation. La formulation de PhysiO JV INITIA (en présentation granulé) permet d’apporter aux génisses l’aliment minéral via le culbuto (système de distribution en libre-service). Ainsi les besoins en minéraux des génisses au pâturage sont couverts en toute facilité et tranquillité.

 

 

 

 

Ration foin/enrubannage/aliment + 120 g par jour de PhysiO JV INITIA (génisses laitières de 400 kg)

Résultats Physio JV INITIA

les articles qui peuvent aussi vous intéresser

Le pâturage :
Passer au vert, sans se mettre dans le rouge !

La mise à l’herbe signe le retour  du beau temps. Néanmoins, elle engendre des bouleversements...

Lire la suite
Minéralisation des génisses

Bien gérer la minéralisation des génisses
un capital lait pour demain

Vous accordez de l’importance à la minéralisation de vos vaches laitières et c’est tout à fait normal...

Lire la suite
Immunité mode d’emploi

Immunité : mode d’emploi

Maintenir le troupeau en bonne santé est aujourd’hui une priorité pour les éleveurs. Les animaux sont soumis en permanence à des stress...

Lire la suite